Fashion
Leave a comment

Fashion obsession : l’émergence de la Wax

Wax Jean-Paul II

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de mode et d’un thème un peu particulier: la Wax.

Pour rappel, la wax est un tissu utilisé dans de nombreux pays africains pour confectionner les vêtements. Mais attention, même si son usage a été largement diffusé sur le continent africain, cela ne signifie pas qu’il a été créé par le peuple africain.

La wax n’est pas africaine mais européenne

En fait, la wax est principalement produite aux Pays-Bas, l’entreprise leader étant Vlisco. Pourquoi une entreprise néerlandaise? Cela est lié à l’histoire coloniale du pays et notamment son implantation en Indonésie au XIXème siècle. Les néerlandais ont fait du tissu imprimé sous ciré d’origine javanaise un véritable bestseller en Afrique. Et c’est important de distinguer la wax hollandaise des autres wax.

C’est si vrai que de nombreuses personnes pensent à tort que la wax est un tissu pensé, créé et produit en Afrique alors qu’il est essentiellement exporté à partir d’Europe. Même si de nombreuses contrefaçons existent…

Mais depuis plusieurs années, on constate une remise en question de ce leadership et de la domination économique de cette entreprise, qui au final emploie très peu de personnes en Afrique. Certains créateurs de mode critiquent cette domination et souhaitent mettre en avant d’autres tissus, réalisés dans différents pays d’Afrique. C’est notamment le cas du kente, du batik ou encore bazin, ect…

Personnellement, je pense que “boycotter” la wax de Vlisco est extrême.  Il y a sûrement des critiques à développer mais ces tissus sont magnifiques, produits en Europe et véhiculent l’esthétique africaine, que cela plaise ou non. L’Afrique a aussi une partie de son histoire liée au continent européen et on peut le nier.

Mais je pense que découvrir à nouveau les autres tissus, comme ceux cités un peu plus haut, est une bonne chose. L’argument avancé quant à l’usage de la wax, c’est que sa production industrielle permet d’avoir un grand choix de tissu. Ce que n’offrent pas les autres catégories de textile.

La symbolique se cachant derrière les tissus africains

Vous avez sûrement déjà aperçu ces tissus africains pleins d’originalité comme ceux avec le portrait de Barack Obama au moment de son élection en 2008. En fait il faut savoir que dans la culture de nombreux pays d’Afrique subsaharienne, le choix des tissus portés n’est pas uniquement d’ordre esthétique. La Wax c’est aussi un outil de communication! 

Selon votre religion, les évènements politiques, votre statut social ect… vous porterez tel ou tel tissu. “L’oeil de ma rivale», «Si tu sors je sors», “Collier de Thérèse”… Autant de tissus dont le but est faire passer un certain message. Par exemple, “l’oeil de ma rivale” sera particulièrement bienvenu si vous souhaitez faire comprendre à votre époux que vous souhaitez plus d’attention.

Collier de Thérèse

“Le collier de Thérèse”

La Wax n’est pas uniquement néerlandaise. Elle est aussi   fabriquée par des entreprises africaines, anglaises ou chinoises. Mais la wax hollandaise est la plus réputée et la plus chère. L’entreprise a aussi l’avantage de proposer la plus grande variété de tissus, suivant de près la tendance.

L’œil de ma rivale

La Wax n’est pas uniquement hollandaise. Elle est aussi fabriquée par des entreprises africaines, anglaises ou chinoises. Mais la wax hollandaise est la plus réputée et la plus chère. L’entreprise a aussi l’avantage de proposer la plus grande variété de tissus, suivant de près la tendance.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *